Une Fabrique Narrative Autrement

« La Vie Des Autres »  interagit donc, depuis son origine en  1996, avec d’autres collectifs ou associations tels De La Plume à l’ Écran, Le Festival Ciné Alter’Natifs, Les Films Du Funambule  et de nombreux autres festivals de cinéma indépendant qu’on ne sait plus trop comment qualifiés entre cinéma engagé ou social ou citoyen ou d’éducation populaire. Mais, aussi avec des collectifs ou associations impliquées dans les questions d’éducation populaire et de cultures avec tous et toutes comme des centres sociaux, des foyers d’ accueil social, des centres de formation pour tous, l’école du travail social à Nantes, des centres d’éducation populaire à formation à l’image dans les quartiers à la périphérie de Nantes ou à Nantes autant que des collectifs qui créent des conditions pour soutenir la parole et la puissance d’agir avec tous et toutes dans des initiatives de Cité comme  Le Gref,  RAPI, Tohu-Bohu car je cherche à m’associer avec des personnes passionnés par la question de la cité et  la création d’un rapport de niveau entre tous et toutes. 

Ainsi, au fil des années, différents auteurs ont participé à l’élaboration de réalisations dans les quartiers périphériques de Nantes, autant que partout où pouvait germer l’envie de dire quelque chose de son histoire de vie qui pouvait montrer autre chose de ce que les grands médias diffusent. Toutes les personnes qui se sont associées à ces productions  pensent que les cultures appartiennent à tous et sont produites et créés partout en tout endroit, dans et hors des institutions dans des champs d’errance et de vagabondage valorisant justement l’étranger que nous avons tous en nous. 

« La Vie Des Autres » veut donc créer avant tout avec vous des productions narratives autour de nos vécus et histoires de vie communes et particulières sous forme de publications, livres, revues, micro-éditions, autant que des réalisations autour de l’image graphique, vidéo, photographique. Ici, s’interconnectent des savoirs et connaissances remontées de tous pour soutenir la création de passerelles entre tous les mondes.

Je vous propose donc de chausser ensemble nos imaginaires et de faire remonter nos puissances de vies réelles à voir et à entendre. « La Vie des Autres » est donc une sorte de relai associatif multimédias en tentation de créer une contribution subjective à une mémoire gaie en littérature, cinéma, arts, histoire. Il s’agit donc de remonter à la vue du plus grand nombre nos fabriques d’histoires de vie pour recréer et re-construire un imaginaire collectif riche de nos communs et particuliers dans une importance égale de la parole de chacun-e.